ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue Internationale de Géomatique

1260-5875
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
International Journal of Geomatics and Spatial Analysis
 

 ARTICLE VOL 21/1 - 2011  - pp.73-97  - doi:10.3166/rig.21.73-97
TITRE
SIG participatifs et développement. L´expérience de la réforme foncière malgache

TITLE
Public participatory GIS and development. The experience of Malagasy land reform

RÉSUMÉ
Les systèmes d’information géographiques connaissent depuis ces vingt dernières années un essor considérable à l’échelle planétaire, au travers d’une diffusion spatiale de nature essentiellement technologique. Cette généralisation s’est accompagnée, surtout sur le continent nord-américain, de courants critiques actifs et pertinents qui ont permis une évolution singulièrement rapide de l’outil et de ses pratiques. Tout particulièrement, la rencontre entre la sphère des SIG et celle de la recherche-action participative a donné naissance, de manière renforcée dans les pays en voie de développement, à un courant très actif aujourd’hui : celui des systèmes d’information participatifs. Comme précédemment, malgré l’indéniable intérêt de cet outil et de ses méthodes, des limites et des critiques subsistent. Par rapport à cette situation, il est proposé d’évaluer les contributions possibles de l’expérience de la réforme foncière malgache, mais aussi ses limites, ceci pour favoriser la définition de pistes de recherches nouvelles ou du moins sous-investies.


ABSTRACT
Over the past 20 years, Gis have increased significantly at a global scale, but especially on a technical point of view. This generalization of GIS has been accompanied by active and pertinent criticisms which allowed a very rapid development of the tool and its practices. Particularly, the meeting between SIG and participative action-research has generated, especially in developing countries, a very active line of research: Public Participatory Geographical Information Systems. As before, despite real interest of this tool and its methods, some limits and criticisms remain. Against this situation, we propose an evaluation of the Malagasy Land Reform, its contribution and its limits too, to help the definition of new or understudied research lines.


AUTEUR(S)
Cécile MARTIGNAC, André TEYSSIER, Pascal THINON, Jean-Paul CHEYLAN

MOTS-CLÉS
SIG, développement, suds, participation, foncier.

KEYWORDS
GIS, developing countries, public participatory, land tenure.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (481 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier