ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue Internationale de Géomatique

1260-5875
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
International Journal of Geomatics and Spatial Analysis
 

 ARTICLE VOL 22/4 - 2012  - pp.641-658  - doi:10.3166/rig.22.641-658
TITRE
La modélisation des réseaux écologiques par les graphes paysagers. Méthodes et outils

TITLE
Modelling ecological networks using landscape graphs. Methods and tools

RÉSUMÉ
Les questions relatives aux modifications paysagères et à la diminution de la biodiversité qui en résulte ont fait émerger la notion de réseau écologique. Dans son acception spatiale, un réseau écologique représente l’ensemble des taches d’un habitat donné et des flux potentiels qui les relient. Les graphes paysagers étant apparus récemment comme des méthodes efficaces pour modéliser les réseaux écologiques, cet article propose d’en faire l’état des lieux. Le contexte d’utilisation de ces graphes est tout d’abord précisé, en opposant les approches « habitat » aux approches « espèces ». Ensuite sont abordées les principales étapes de construction, de la définition des taches et des liens, à la finalisation du graphe et au calcul de métriques de connectivité. Enfin, un recensement des outils logiciels disponibles vient compléter cette présentation. L’ensemble alimente finalement une discussion sur le positionnement de ces méthodes dans la perspective de la cartographie des trames vertes et bleues.


ABSTRACT
Issues related to landscape changes and loss of biodiversity have emphasized the concept of ecological network. In its spatial meaning, an ecological network is a set of habitat patches linked by ecological fluxes. Since landscape graphs have recently appeared as efficient methods to model the ecological networks, the aim of this paper is to make a review of these approaches. First, the context in which landscape graphs are used is presented, opposing the habitat approach vs the species approach. Then the steps required to build these graphs are described, from the identification of patches and links, to the computation of connectivity metrics. Finally the available software tools are listed. This paper ends with a discussion focused on the relevance of these methods in the aim of mapping the ecological networks.


AUTEUR(S)
Jean-Christophe FOLTÊTE, Céline CLAUZEL, Xavier GIRARDET, Pierline TOURNANT, Gilles VUIDEL

MOTS-CLÉS
théorie des graphes, connectivité fonctionnelle, écologie du paysage, gestion paysagère, aménagement du territoire.

KEYWORDS
graph theory, functional connectivity, landscape ecology, landscape management, land planning.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (356 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier