ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue Internationale de Géomatique

1260-5875
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
International Journal of Geomatics and Spatial Analysis
 

 ARTICLE VOL 24/3 - 2014  - pp.277-278
TITRE
Éditorial

RÉSUMÉ

Le numéro spécial « Géographie environnementale et géomatique » comprend cinq articles représentatifs de la pluralité des travaux menés en géomatique dans l’UMR 6554 Environnement, Télédétection, Géomatique (LETG). Ces travaux sont fondés sur l’analyse et la modélisation des systèmes complexes à l’interface entre nature et sociétés à partir d’une démarche géographique. L’étude de ces systèmes est basée sur l’analyse des combinaisons dynamiques entre les différents facteurs (biotiques, abiotiques et anthropiques) qui composent le géosystème et cela suivant une démarche systémique. Comme « le développement de modèles, approchant dynamiquement les interactions nature - sociétés, nécessite de prendre en compte le caractère multi-scalaire de ces interactions », les outils et méthodes issus de la géomatique sont utilisés de l’acquisition à la spatialisation des données géographiques. Les domaines d’application présentés concernent la géographie environnementale avec des études d’hydrologie, de géomorphologie et de climatologie. Aline Garnier et ses co-auteurs ont pu étudier la dynamique fluviale d’un cours d’eau sahélo-soudanien dans la vallée du Yamé au Mali à partir de l’analyse diachronique de photographies aériennes et d’images satellitaires entre 1967 et 2007. Ces analyses couplées avec des données climatiques ont permis de reconstituer la dynamique fluviale passée et actuelle. Comme l’indique les auteurs, « l’approche naturaliste de terrain associée à un travail de géomatique permet d’acquérir une bonne connaissance du fonctionnement du système fluvial et de délimiter à partir d’indices statistiques les différents styles fluviaux ». Dans un objectif de modélisation des transferts de pesticides lors du ruissellement à l’échelle d’un bassin versant viticole, Rakotoarisoa et al. ont mis en place un modèle d’écoulements à partir d’un automate cellulaire. « L’approche consiste à utiliser des agents et des cellules qui agissent selon des règles spécifiques afin de décrire les processus d’infiltration et de ruissellement ». Les simulations de l’écoulement à l’échelle de ce bassin versant du Layon ont montré une bonne reconstitution des hydrogrammes après des épisodes pluvieux. L’analyse spatiale et statistique des éboulements/écroulements sur le littoral en Haute Normandie (Letortu et al.) a abouti à une meilleure compréhension du fonctionnement des falaises crayeuses et fournit un document cartographique de base pour la mise en place d’outils de prévention du risque.



AUTEUR(S)


LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (27 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier