ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue Internationale de Géomatique

1260-5875
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
International Journal of Geomatics and Spatial Analysis
 

 ARTICLE VOL 14/1 - 2004  - pp.9-34  - doi:10.3166/rig.14.9-34
TITRE
L'information géographique peut-elle améliorer l'efficacité des diagnostics de territoire ?

RÉSUMÉ
Ce papier est centré sur une analyse du rôle de l’information géographique dans les diagnostics territoriaux. La plupart des travaux réalisés afin d’améliorer l’insertion des SIG dans les projets d’aménagement renvoient au déterminisme technologique. La position adoptée ici s’inscrit dans le paradigme de l’interactionnisme social, et montre que le rôle des SIG peut être appréhendé autrement qu’en se focalisant sur leurs fonctionnalités techniques. Nous soutenons l’hypothèse que l’apport essentiel des SIG réside dans la capacité des acteurs à interagir autour de la mobilisation et de la valorisation de l’information géographique, pour peu que ce processus soit accompagné par un « médium humain ». Cette position est illustrée par la présentation de trois cas concrets : le projet de contournement autoroutier d’une agglomération urbaine, une étude de pertinence d’un réseau ferroviaire régional (SNCF) et un projet de zone d’aménagement différée (ZAD) dans une commune périurbaine.

ABSTRACT
This paper focuses on the analysis of the role of geographic information in territorial diagnosis. Most part of the works carried out to optimize the implementation of GIS in land planning projects are more or less based on the technological determinism paradigm. The scientific position adopted here is, on the contrary, more linked to the social interactionism paradigm. This paper shows that the role of GIS could be tackled in an other way than focusing on their technical functionalities or on their ability to be coupled with simulation and modeling tools. We support the hypothesis according to which the main contribution of GIS consists in practice, in the actors’ ability to mobilize and increase the value of geographic information, if this interaction process is supported by a human-medium. This analysis is based on three concrete case: the project of an expressway bypass of an urban area; the study of the relevance of a regional railway network (SNCF); and a project of an area designated for future development in the outskirts.

AUTEUR(S)
Stéphane ROCHE, Thierry HODEL

MOTS-CLÉS
SIG, information géographique, diagnostic territorial, médium-humain.

KEYWORDS
GIS, geographical information, territorial diagnosis, human-medium.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (536 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier